Equilibre acido-basique – indice PRAL

7 mai 2022
Actualités

L'homéostasie

L’homéostasie c’est la régulation par notre corps de toutes nos fonctions vitales en s’adaptant à notre environnement : pression artérielle, température, pH…

Le pH de notre sang doit rester autour de 7.4 ; en dessous (pH<7.38) on parle d’acidose, au dessus (pH >7.42) on parle d’alcalose. Vous comprendrez donc que cette régulation doit être très fine et que nos organes fonctionnent constamment pour s’adapter.

Pour éviter l’excès d’acide, notre corps a 3 moyens :

  • les systèmes tampons (qui acheminent les acides vers les organes excréteurs) 
  • les poumons (excrétion par respiration)
  • les reins (excrétion par les urines)

Cet équilibre acido-basique dépend donc des entrées (en grande partie par l’alimentation) et des sorties (excrétion) des acides et des bases.

Un aliment sera acidifiant ou alcalinisant en fonction de sa composition (teneur en protéines, minéraux…) : 

  • aliments acidifiants : ceux qui contiennent des protéines, de l’azote, du chlore, du phosphore et du soufre
  • aliments alcalinisants : ceux qui contiennent du calcium, du fer, du potassium et du sodium 

L'indice PRAL

L’indice PRAL (Potential Renal Acid Load) permet d’avoir une idée de l’impact d’un aliment sur l’acidité de l’organisme.
Cet indice a été déterminé grâce à la composition de chaque aliment et comparé avec des analyses de pH urinaire.

Si le PRAL est positif (>0 mEq pour 100g d’aliment), alors c’est un aliment acidifiant
Si le PRAL est négatif (<0 mEq pour 100g d’aliment), alors c’est un aliment alcalinisant
Si le PRAL est à 0mEq pour 100g d’aliment, alors c’est un aliment neutre pour l’équilibre acido-basique.

Il faut cependant prendre un peu de recul sur cet indice car il ne prend en compte que la teneur en protéines, minéraux et leur taux d’absorption mais il ne tient pas compte de la teneur en citrate et bicarbonate (qui favorise le côté basique).

 

  aliments acidifiants aliments proches de la neutralité

aliments alcalinisants





protéines animales viandes, abats, charcuteries, poissons, coquillages, crustacés, œufs    




féculents pain, riz, pâtes, flocons d’avoine, maïs…   pomme de terre et châtaigne




légumineuses   lentilles, pois haricots secs, soja




fruits oléagineux amandes, noix, pistaches   noisettes




laitages fromages lait, yaourt  




matières grasses   beurre, huile, margarine  




sucreries   miel, sucre, chocolat, glace  




boissons   eau, soda*, thé*, bière* café*, vin*, jus de fruits*, jus de légumes




fruits et légumes    

TOUS

* sans excès

Pour un bon équilibre acido-basique

Comme toujours, un bon équilibre passe par :

  • une alimentation variée et qualitative : toutes les catégories d’aliments doivent être présentes dans votre assiette avec une part belle pour les fruits et légumes
  • boire beaucoup (élimination par les reins)
  • saler peu
  • réduire le stress qui favorise l’acidité
  • bien dormir (pour un métabolisme optimal et une bonne homéostasie)
  • bouger (élimination par les poumons et transpiration)

Et vous, êtes vous à l’équilibre?